lundi 19 mars 2018

STAGE PRATIQUE la médecine des femmes sauvages- ETE 2018


du 10 juillet à 17H
au 16 juillet après petit-dèj

Au gîte de La Vergne

16410 DIGNAC

~ 


Parce que leur corps est le théâtre où se joue
et se rejoue
le cycle de la vie,
parce que chaque enfantement frôle les frontières de la mort,
parce que de leur capacité à nourrir dépendait la survie de l’espèce,
nos lointaines ancêtres furent,
de fait et nécessairement, 
les premières guérisseuses de leur communauté.

Connaître les trajets d’énergie à travers notre corps, les liens entre les organes, les points clés, les mouvements thérapeutiques et les danses préventives, les plantes qui nourrissent, celles qui cicatrisent, qui stoppent les hémorragies…etc… sont des connaissances qui constituent notre patrimoine de sagesse féminine.

Retrouver ces pratiques aujourd’hui est une démarche politique,
que l’on peut qualifier d’écoféministe si le terme nous plaît.
C’est en tous cas un engagement  à réinvestir un territoire  dévalorisé,
nié et mis à mal par nos sociétés :
le territoire de la femme sauvage,  creuset de sagesse instinctive,
niché dans la mémoire du corps de chaque femme.


~~~




Le stage PRATIQUE de la médecine des femmes sauvages
est, comme son nom l’indique, un stage consacré à la pratique :

- des pratiques corporelles d’abord,
pour renouer contact avec l’intelligence et le savoir profond de notre corps.

- des pratiques de médecine ancienne, basées sur les connaissances empiriques de circulation des canaux d’énergie à travers l’organisme et l’utilisation d’outils basiques ancestraux : moxibustion (faire chauffer des points clés), ventouses (disperser les fluides), bains locaux, cataplasmes.

- des pratiques d’herboristerie : familiarisation avec quelques plantes incontournables de la pharmacopée féminine, cueillette de médicinales présentes à ce moment autour de nous, fabrication de différents remèdes de base : infusions et décoctions, alcoolatures, huiles solarisées, élixirs floraux. (En fonction du climat du moment)

Mais c’est aussi une pratique « d’être ensemble » : se réunir autour d’un centre et construire, par l’intensité de nos présences, un cercle protecteur enveloppant chacune. Ce cercle que nous créons ensemble, est un espace où chacune peut déposer ses carapaces, recevoir du réconfort, s’exprimer sur des sujets qui lui sont sensibles, partager ses connaissances, son expérience. C’est un chaudron ! qui reçoit nos ingrédients et les transforme ! C’est créatif, spontané, réparateur, consolidant et alchimique !!!
~~~



- le corps, première médecine des femmes
Nous nous exercerons aux mouvements fondamentaux : ancrage, mobilisations du bassin, souplesse de la colonne vertébrale, ondulations, géométrie sacrée et spatialisation des axes, souffle et détente, vibrations énergétiques.
Les danses de fertilité sont la compilation de mouvements harmonisateurs du système hormonal et thérapeutiques de la sphère gynécologique, dont les femmes ont besoin. Originellement  transmis de femme à femme, ces mouvements ont été au fil du temps vidés de leur substance pour devenir des danses esthétiques ou  totalement condamnés à l’oubli.




- les outils de médecine domestique des femmes.
Chauffer des points clés pour tonifier ; poser une ventouse pour disperser des stagnations de sang ou de fluides, ressentir les trajets d’énergie, harmoniser les organes, traiter un lieu du corps par des bains locaux, des cataplasmes.
 
- les plantes médicinales compagnes des femmes

Soutien de toujours, les plantes sont là pour fortifier, nourrir, drainer, resserrer, calmer, vitaliser, cicatriser… accompagner chaque vécu ! Par leurs principes actifs (molécules médicinales) et par la grâce de leur être-entier, ce
˝quelque chose˝ qui échappe totalement à toute analyse cartésienne, mais qui est pourtant expérience à l’appui, ô combien réel !
 


Thème pour cet été : Nous vivrons nos pratiques par le prisme de la roue de médecine de la vieille Europe.
- les forces élémentaires à l’oeuvre dans la Nature et en nous.
- Les 6 états de tissus (d’après l’enseignement de Matthiew Wood)
- la symbolique du cycle du vivant en vieille Europe
Nous aiguiserons nos sens pour aller observer, goûter, ressentir, dessiner, décrire ces plantes qui seront nos compagnes pour ces riches journées d’explorations et de partages !












                                        ~~~




Fiche pratique

Tarifs du stage
Enseignement + matériels médicinaux + repas du midi
Tarif Normal : 570€ (- 10%, soit 513€, si inscription avant le 30 avril)
Tarif réduit : 520€ (-10%, soit 468€, si inscription avant le 30 avril)


Tarifs hébergement au gîte / nuitée au gîte de La Vergne à Dignac.
- chambre individuelle (chambres en dur / chambre-cabane) : 20€
- en caravane déjà sur place : 15€
- en tente : 10€

Le 10/07 accueil à partir de 17H
Le 16/07 départ après petit-dèj




…S’inscrire…

En adressant un courrier
avec vos coordonnées postales, e-mail et téléphone
+ un chèque d’arrhes de 160€
à l’ordre de Association 13 Lunes
(qui ne sera pas encaissé avant. Sauf désistement de votre part moins de 10 jours avant début de stage)
→ Merci de préciser  si vous dormez sur place, et si vous avez une préférence entre chambre en dur/ chambre-cabane/ caravane,  ou si vous campez.
Association 13 Lunes
215 Le FORESTIER
16410 DIRAC
…Et si vous avez des questions…
Contactez-moi !
marie.peres.or@gmail.com
06 22 24 54 54










 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire